Comment choisir une bonne combinaison de travail

Choisir une bonne combinaison de travail pour faire des travaux à la maison

Sans doute un des premiers vêtements de travail dignes de ce nom, la combinaison demeure représentative de toutes les gammes de tenues pro. Elle se présente sous de multiples modèles et déclinaisons, correspondant à une grande diversité de métiers et de situations d’usage. Quels critères jouent dans son choix ?

Pourquoi opter pour une combinaison de travail ?

La combinaison de travail reste un modèle de base, à choisir en première intention ou quand on hésite devant les autres tenues techniques et professionnelles de la liste. La raison en est simple : sa polyvalence et sa praticité.

Choix de combinaison de travail : les aspects à regarder de près

Pour définir ce qu’est une véritable et bonne combinaison de travail, il faut partir d’un certain nombre d’aspects, à commencer par le tissu évidemment (matériaux et technologie de tissage). Celui-ci détermine le caractère efficace du vêtement : sa résistance contre les matières et les risques de blessures, sa durabilité face à un usage et un lavage fréquent, sa souplesse ou sa flexibilité, son caractère respirant, etc.

Sachant que la combinaison est surtout préférée à d’autres types de vêtements de travail pour la protection tout-en-un ou intégrale qu’elle offre, il faut absolument considérer son niveau de confort. Notamment, il faut visualiser la taille adéquate, pour éviter l’inconfort au niveau de l’entrejambe ou sous les aisselles. L’idéal est aussi de mettre la main sur un modèle souple et respirant, pour un confort d’enfilage et de port optimal. Il ne faut pas non plus oublier que les combinaisons existent en modèle pour femme.

Comment bien choisir sa combinaison de travail ?

Tout en évaluant les critères physiques de la combinaison de travail, il faut penser à l’usage qu’on en fera. Dans le cadre d’une utilisation professionnelle par exemple, on va avoir affaire à une variété de choix de modèles spécifiques : une combinaison anti-déchirure pour le mécanicien ou l’ouvrier BTP, une combinaison jetable pour le peintre ou l’ouvrier d’industrie chimique, un modèle à haute visibilité pour les dépanneurs, un vêtement de travail imperméable en situation venteuse ou neigeuse, etc. Pour les usages en milieu domestique, on se tourne généralement vers le modèle le plus simple, un modèle en coton pour le jardinage, etc. Il faut aussi prendre en compte l’environnement et le climat dans lequel on va travailler. Par exemple : l’étroitesse de l’endroit amène à choisir des modèles ajustés et souples, un climat chaud justifie le choix d’une combinaison légère et respirante, ainsi de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.