matelas

Quand faut-il changer son matelas ?

Une bonne nuit de repos est cruciale pour votre santé et votre bien-être, mais beaucoup de personnes souffrent d’un manque de sommeil qui est souvent dû à la qualité de leurs matelas. Nous vous avons donc fait 7 points qui pourront vous conseiller si vous devez changer votre matelas !

1 .  Si votre matelas a entre 7 et 10 ans.

Des recherches ont montré que les matelas ont une durée de vie d’environ huit ans, mais cela varie selon le fabricant, le type de matelas, si vous dormez seul ou avec un partenaire, et la façon dont vous dormez. Si vous êtes une personne grande, votre matelas s’usera probablement plus rapidement que ne le suggèrent les directives du fabricant.

Les matelas n’ont pas été conçus pour durer éternellement, et l’usure excessive fait vieillir un produit plus rapidement. Les produits de qualité inférieure ne durent pas aussi longtemps, mais même les matelas de la plus haute qualité ont une durée de vie maximale et devront éventuellement être remplacés. Si votre matelas est vieux, c’est le premier signe que vous pourriez avoir besoin de le changer


2 .  Si votre matelas est affaissé

S’il y a un trou dans votre matelas avec la forme de votre corps, c’est un signal pour dire que votre matelas est trop usé. L’affaissement peut se produire avec presque n’importe quel matériau de matelas (à l’exception des matelas à eau) et peut être observé sur votre zone de sommeil, sur les bords, ou les deux. Si votre matelas a des ressorts, ils peuvent se briser et s’affaisser.

Les fibres, la mousse et les matériaux de votre matelas se décomposent avec le temps et plus l’affaissement de votre matelas est profond, plus vous éprouverez d’inconfort. Les matelas affaissés peuvent perturber le sommeil et causer des maux et des douleurs. Si c’est le cas vous pourrez ressentir comme un effet “hamac”.


3 .  Votre colonne vertébrale n’est pas alignée lorsque vous dormez

Peu importe l’âge (ou la nouveauté) de votre matelas, s’il n’offre pas un soutien et un alignement appropriés, vous n’aurez pas un sommeil optimal. Pour les dormeurs du dos ou du ventre, la courbe en S naturelle de votre colonne vertébrale devrait être évidente lorsque vous êtes allongé sur votre matelas. S’il est aplati ou exagéré, le matelas n’aligne pas correctement votre colonne vertébrale.

Pour les dormeurs latéraux, votre colonne vertébrale devrait être droite du cou jusqu’en bas si vous avez un bon soutien. Un bon oreiller peut corriger des problèmes mineurs, mais si vous pouvez glisser une main dans l’espace entre votre corps et votre matelas ce n’est pas forcément bon signe.


4 . Si votre matelas est inconfortable

Savoir si votre matelas est confortable sonne comme du bon sens, mais beaucoup de gens s’adaptent à l’inconfort. Si vous dormez mieux sur un matelas d’hôtel ou dans la chambre d’un ami, votre lit à la maison pourrait ne pas être assez confortable. La partie supérieure de votre matelas se compose de “couches de confort” qui doivent soutenir votre corps et soulager la pression. Les couches de confort se décomposent avec le temps, ce qui entraîne un mauvais sommeil et des douleurs corporelles.


5 . Si vous vous réveillez raide et endolori

Le manque de sommeil peut contribuer aux maux de dos chroniques. Si vous vous réveillez raide et endolori tous les jours, votre matelas pourrait faire partie du problème. Si votre mal de dos est plus intense au réveil, mais qu’il diminue lorsque vous vous étirez et bougez, c’est un signe que le matelas cause ou contribue à votre douleur.


6 . Si vous êtes atteint d’allergies ou d’asthme

Si ce n’est pas la saison des allergies et qu’il n’y a pas d’autre explication à la hausse de vos symptômes d’allergie ou d’asthme, votre matelas pourrait être le coupable.

La bactérie contenue dans les excréments d’acariens peut causer des réactions allergiques et des crises d’asthme, tout comme la poussière qui s’accumule dans votre matelas. Passez l’aspirateur, puis nettoyez le avec de la vapeur et retournez votre matelas pour réduire la poussière et les acariens afin de soulager vos symptômes. Si ces étapes ne vous aide pas, un nouveau matelas pourrait être la solution.


7 . Si vous avez pris ou perdu du poids (ou que vous dormez avec votre partenaire)

Pour ceux qui connaissent un gain ou une perte de poids important au cours du cycle de vie de votre matelas, le changement pourrait altérer l’efficacité de votre matelas.

Les corps plus lourds provoquent plus d’usure sur les ressorts, la mousse, le rembourrage et les composants du matelas. De plus, si vous étiez un dormeur seul mais que vous avez maintenant un partenaire dans votre lit, votre matelas pourrait ne pas offrir une surface de sommeil adéquate ou un soutien pour le poids supplémentaire. Il est donc temps d’acheter un nouveau matelas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *