Le bien-être au travail : bruits, eaux, matériel de bureau…

L’entreprise est tenue de respecter plusieurs règles dans le domaine du travail. Plus précisément, en
plus des salaires, l’employeur est responsable de la sécurité et de la santé de ses salariés. Il s’agit
d’une contrainte légale, de ce fait c’est un sujet d’ordre public. Il est donc difficile pour l’entreprise
de se soustraire à ces obligations via des actes privés (contrat de travail). Cela veut donc dire que les
sociétés doivent tout mettre en œuvre pour que les employés bénéficient d’un cadre adéquat pour le
travail. Par exemple, il doit prévenir les différents risques liés à la déshydratation en mettant à la
disposition de ses employés une source d’eau potable.

La mise à disposition de boissons appropriées aux employés

Une des obligations légales des entreprises est l’installation de distributeur d’eau
potable aux salariés. Plus précisément, la société doit mettre une fontaine à eau, une fontaine
filtrante ou encore un distributeur à eau dans les locaux. En cas de manquement à cette
responsabilité, l’employeur peut être sanctionné par l’État. En ce qui concerne la quantité d’eau, elle
devra être suffisante et en adéquation avec le nombre de salariés.
Il est à noter que les entreprises peuvent partager des bouteilles d’eau à leurs employés, néanmoins
cette solution n’est pas souhaitable. En effet, elle n’est pas vraiment écologique et de plus, elle peut
créer des problèmes au niveau de la logistique. Il vaut mieux donc recourir à la fontaine à eau
entreprise ou encore au distributeur d’eau classique. La mise en place de ces dispositifs requiert en
règle générale l’intervention d’un spécialiste en la matière. Prenez le temps de bien choisir le
professionnel pour l’installation de fontaine à bonbonne dans votre société. Pour ce qui en est du
prix, ce n’est pas vraiment exorbitant puisque c’est à la portée de toutes les PME et les
entrepreneurs.

Les entreprises ont l’obligation de veiller au bien-être des employés

Comme on vient d’annoncer plus haut, les employeurs doivent prendre toutes les mesures qui
s’imposent pour offrir un cadre de travail adéquat à ses salariés. Il lui incombe d’éviter, par exemple
une surcharge de travail qui peut aboutir à un stress avérés pour les employés. La société devra alors
choisir ladémarche qui convient pour d’éviter les risques psychosociaux. En effet, ce n’est pas rare
que des personnes souffrent de dépression ou encore de troubles à cause de leur travail.
En ce moment, la tendance est d’installer une salle de jeu dans les locaux des sociétés. Dans les
moments difficiles, les employés peuvent s’y détendre pour éviter le stress ou l’anxiété. C’est aussi
un lieu de repos lorsque l’on a été soumis à trop de travail ou de pression. On peut s’adonner à des
activités comme le billard ou encore le babyfoot. À titre d’information, cette idée vient des start-ups
américains.

Les obligations de l’employeur en ce qui concerne le bruit

Le législateur a prévu que les sociétés doivent en premier lieu évaluer les risques liés aux bruits dans
le milieu de travail. Plus précisément, il lui incombe de faire des relevés acoustiques afin de savoir s’il
y a dépassement des valeurs réglementaires. Si la situation la lui impose, l’entreprise devra prendre
les mesures adaptées pour prévenir les risques. Les solutions seront discutées en concertation avec
les délégués du personnel, le comité d’hygiène et toutes les parties concernées. Plusieurs voies
s’offrent à l’employeur, entre autres, l’achat de matériels moins bruyants, le traitement acoustique
des locaux, ou encore l’équipement des salariés par des protections auditives.

Dans certains cas extrêmes, il est même possible de mettre en place une organisation du travail
limitant la durée de l’exposition aux bruits. Pour en savoir davantage sur le sujet, le mieux est de
recourir à un consultant juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *